"Très beau spectacle. Des acteurs doués pour l'improvisation certes, mais surtout très à l'écoute de la personne...On imagine bien que ce spectacle est à chaque fois différent puisque les acteurs ne savent pas à l'avance qui va monter sur scène. Cela leur demande une grande disponibilité de jeu, d'écoute, de savoir accueillir la personne avec bienveillance , se laisser inspirer par elle sans lui voler la vedette. cela dans un temps très court.

 

L'acteur est funambule, les risques de chutes sont nombreux; ( faire à la place de l'autre, faire rire involontairement du handicap, perdre patience...) mais avec beaucoup de doigté, de simplicité la rencontre à lieu et nous sommes touchés de ce dialogue improbable... les objets ont une place importante dans ce spectacle , ils sont un lien, un pont, entre l 'acteur et la personne en situation de handicap. L 'accompagnement du pianiste est magnifique et même époustouflant! il est en symbiose avec ce qui se passe sur scène, totalement à l'écoute, un grand talent au service des acteurs. Bref de l'émotion, de la délicatesse, du rire, de la tendresse... Bravo! Continuez!" Claire M. – Médiatrice Artistique.


"Tout y est vrai ! Si l'artiste-clown avait prémédité un geste, un jeu avec l'objet choisi pour son numéro, la prévision laisse nécessairement la place à l'imprévu et à la fantaisie libre du spect'acteur : le vivant reprend ses droits, comme dans un jardin où le tracé naturel des racines l'emporte sur l'idée du jardinier. On ne sait donc pas s'il y aura même "numéro", ni le spectateur suspendu à la volatilité de l'instant, à la résistance ou la réticence du joueur handicapé, à son sourire aussi et son envie de jouer, ni l'accompagn'acteur... Qui sait ce qu'il adviendra de cette boîte au couvercle rouge, de ce ruban de marquage quasi infini ? On se dit parfois que le clown ne parviendra pas à instaurer le jeu qu'il aurait souhaité, et c'est dans cet empêchement-là précisément que se loge le jeu : et le public rit de la coïncidence magique, s'harmonise avec l'humeur du piano, au diapason des pauses, pas, des pas de danse..." Sophie D. – Professeur (lycée) et enseignante de théâtre.


"En tant que spectatrice j’ai vécu un magnifique moment d’émotions, de suspens et de rire ! Nos regards se portent d’abord sur l’acteur. C’est bien lui le centre du jeu. Est-il à l’aise ? Timide ? Vois t-il l’objet ? Ou s’en désintéresse t-il complètement ? ! Joue t-il avec le clown ? Est-il dans sa bulle ? Comme le clown nous observons chaque détail de la personne. Et le jeu se fait doucement. Au rythme de la personne. Et nous voyons ce dont le clown se saisit. Un geste, un mot, une façon particulière de bouger ... le clown joue avec ce détail, cette proposition et l’étire, jusqu’à le rendre burlesque avec sa naïveté et sa bonté qui le caractérise. Parfois le clown rame ! Il ne s’en cache pas : il rame !!! Et ça galère devient jeu. Il rame en toute vérité !!! Et cela nous fait du bien. Chacun montre sa fragilité. Clown et acteur dans la même galère !!! Et parfois une fulgurance. Une complicité. Et nous assistons à cette rencontre. Nous rions avec eux, émus. Cette attitude du clown me parle de la relation juste à l’autre. En tant qu’éducatrice, ces moments de vie me racontent cette juste distance que j’ai sans cesse à chercher. Cette écoute qui permet à la personne d’être reconnue, qui lui laisse l’initiative. Cela me parle aussi des difficultés je peux rencontrer dans la relation. Parfois nous aussi on tourne en rond à chercher une issue ! Un beau moment d’humanité. Saskia M. – Actrice et éducatrice spécialisée.


"Un nouveau spectacle Balbutio d’une grande réussite ! Un véritable bonheur pour les yeux ! Sur scène et dans le public des sourires s’esquissent, des rires s’échappent et des yeux pétillent dans un beau plaisir partagé ! En tant que psychomotricienne, je trouve le concept des spectacles Balbutio riche d’enseignement et d’inspiration. Sur scène, un dialogue non verbal d’une finesse et d’une grande justesse se tisse entre le participant, le clown et le pianiste. Il se créer comme une valorisation de l’être avec toutes ses particularités, dans sa globalité ! Je trouve que le clown est ici manié avec « pudeur » et technique. L’essence même de son jeu fait d’éléments appartenant à chacun d’entre nous en tant « qu’être psychomoteur » sont présents (les émotions, la relation, la sensation, le mouvement, l’imaginaire…). Ces éléments permettent d’ouvrir le participant à tout son potentiel expressif et créatif sur scène. Oubliez les différences, le handicap, sur les spectacles Balbutio une humanité commune est privilégiée." Angie F.T. – Psychomotricienne.


"On ne peut être qu’être que sensible à Balbutio, puisque, ce qui se joue lors de ce spectacle improvisé, c’est l’invitation qui est donnée à des personnes en situation de handicap, d’entrer en relation, par le jeu théâtral, avec une autre personne, l’accompagn’acteur. Lors de chaque duo, le joueur en situation de handicap va pouvoir évoluer, au pas à pas, comme sur un fil, sous le regard du public. Rapidement, un objet, savoureusement choisi ou inventé lui est présenté, pour lui donner du jeu et ouvrir son imaginaire. Le joueur pourra alors se déployer, soutenu et accompagné par un jeu lumières pertinent et un pianiste-improvisateur. La clé de cette magie repose sur l’accompagn’acteur avec lequel le joueur tisse une relation de confiance, propice à la créativité." Stéphanie P. - Animatrice d’ateliers de pratiques théâtrales & handicap.


"Dans Balbutio, les personnes handicapées sont invitées à venir sur scène. Chacun, chacune a le choix de venir ou pas. Celles qui décident de ne pas venir peuvent observer, savourer ce qui se passe sur scène, voir la personne qu'elle connaisse déjà sous un autre angle, entrer dans le jeu. Celle qui y va s'offre cet instant de jeu, sa sensibilité lui réclame de s'élancer, de s'exprimer, de montrer quelque chose. Dans le travail, ici et maintenant avec l'autre, chacun peut être créatif, chacun compte. La relation, l'histoire se construit, emportée par la musique, au gré des émotions, impulsions, mouvements donnés par chacun. L’accompagn’acteur est là pour soutenir, développer, entrer en résonance avec son partenaire de jeu. Et les rôles s’inversent, se mélangent, s’égalisent le temps de l’improvisation. On perd de vue qui est qui, c’est un vrai plaisir à voir, entendre, ressentir. Un instant privilégié pour les trois personnes sur scène, partagé avec le public." Alison S. – Etudiante Art thérapeute.


"J'ai apprécié la présence des clowns accompagn'acteurs, attentifs à chacun sur scène: elle donne confiance aux personnes accompagnées et libère leur improvisation. Les accompagn'acteurs et le pianiste entrent en résonance avec l'énergie de chacun tout en gardant une distance nécessaire afin de laisser émerger les propositions de jeu. Ils accompagnent sans rien imposer, avec une disponibilité et une superbe complicité qui a enchanté la spectatrice que je suis". Agnès D., Éducatrice en foyer de vie.


J'ai trouvé le spectacle riche dans les propositions d'improvisation, et dans les objets proposés. Le pianiste est très à l'écoute et rebondit parfaitement sur les situations, ce qui crée une ambiance idéale pour la création. Nous sommes venus avec les jeunes qui participent à l'atelier théâtre mais également avec des jeunes qui n'ont jamais fait partie d'un atelier théâtre. Ils se sont portés davantage volontaires pour aller sur scène. C'était très intéressant de voir ces jeunes qui, souvent sont en retrait voire inhibés à l'IME proposer des situations et interagir avec les acteurs de Balbutio. Cela nous permet, en tant que professionnel, d’apporter un regard neuf sur ces jeunes et de découvrir des potentiels inexploités dans le quotidien. C'est un spectacle vivant et vraiment plaisant à vivre en tant que professionnel mais aussi en tant que public. Caroline J., Institutrice en IME.


COMPRENDRE BALBUTIO:

  • Les personnes sont invitées sur scène sans sélection, sans prérequis de verbalité, de mémoire, ou d'aisance corporelle ; elles montent sur scène et devant témoins en conscience, motivées par la curiosité et l'envie de jouer.
  • Les personnes sont invitées à s'exprimer librement, elles sont instauratrices et créatrices du "sujet d'improvisation" qu'elles développent avec l'accompagn'acteur.
  • L'accompagn'acteur soutient toutes les propositions de l'improvisateur accompagné, toujours dans le but de maintenir la relation et de développer le thème proposé, sans le juger.
  • L'improvisateur accompagné, l'accompagn'acteur et le musicien improvisateur forment un trio, et tous explorent dans la réciprocité une situation ludique, fantaisiste ou poétique, dans les codes, ou en dehors des codes de référence au théâtre.
  • Dès lors, de nouvelles sensibilités peuvent s'exprimer, et de nouvelles formes d'expressions peuvent émerger.

 

 

BALBUTIO S'ÉLOIGNE D'UNE DÉMARCHE DE CRÉATION NORMATIVE. BALBUTIO NE REPRODUIT PAS LE THÉÂTRE ET SA CULTURE, MAIS EXPLORE L'EXPRESSION PROPRE À CHAQUE ACTEUR DANS CE QU'ELLE À DE PLUS SPONTANÉ ET DE PLUS SINGULIÈR. BALBUTIO, UN «THÉÂTRE BRUT»?

 

 

BALBUTIO CRÉÉ UN NOUVEAU MÉTIER: ACCOMPAGN'ACTEUR... Des infos bientôt!

 

 

BALBUTIO CRÉÉ DE NOUVEAUX OBJETS : LES OBJETS RELATIONNELS.

 

 

BALBUTIO, VÉRITABLE THÉÂTRE BRUT!